Compositic

En Bref

Le plateau technique Compositic est spécialisé dans la mise en œuvre de composites innovants via la conception de matériaux et procédés automatisés autour de la technologie robotisée de placement de fibres.

Autour des procédés additifs de placement de fibres et de matières, l’objectif du plateau technique composiTIC est d’initier des programmes de recherche & développement sur la conception, la qualification de pièces composites et éco-composites de formes complexes et l’industrialisation de leur fabrication. Ces travaux sont réalisés en partenariat avec les principaux acteurs industriels de diverses filières (automobile, nautisme, énergies marines renouvelables…).

Il s’agit également de favoriser le transfert de savoir-faire et d’aider les PME/PMI à évoluer vers des technologies de drapage automatisées plus respectueuses de l’environnement et des conditions de travail.

1 janvier 2014

Naissance du plateau technique Compositic

5 décembre 2017

La convention PFT est signée pour une durée de 3 ans

Carte d’identité

Statut : rattaché à l’Institut de Recherche Dupuy de Lôme (UMR CNRS 6027)

Date de création : 2014

Composition : Ingénieurs d’étude et ingénieurs de recherche, Professeurs d’université et Maîtres de conférences, doctorants, post-doctorants et administratifs.

Responsable scientifique : Yves GROHENS, Professeur d’Université

Nos axes clés

Autour de la technologie robotisée de placement de fibres, l’objectif de ce plateau technique est d’accueillir et d’initier, en partenariat avec les principaux acteurs industriels, des programmes de R&D sur la conception, la qualification de pièces composites de formes complexes et l’industrialisation de leur fabrication.

1.

Prestations de services

Compositic réalise des prestations pour les entreprises du secteur de la plasturgie, du nautisme, de l’automobile, des énergies marines :

  • Essais de traction/flexion
  • Essais de rhéologie
  • Essais d’injection/extrusion
  • Essais physico-chimiques/thermiques
  • Observations microscopiques
  • Essais d’impression 3D
  • Essais de perméabilité

2.

Fabrication additive

Le placement de fibres des technologies utilisées ainsi que celles de l’impression 3D sont des techniques de fabrications additives susceptibles de diminuer d’une part, les coûts des petites et moyennes séries et d’autre part, les défauts :

  • Technologies de placement de fibres robotisées (AFP Coriolis et TPT chez Multiplast) en thermoplastiques (PA, PEEK, etc..) et thermodurcissables (Epoxy, poudrées : semi-sèches)
  • Imprimantes 3D FDM multi-formats (jusqu’à 90x60x90cm sur Fortus 900mc appartenant à SMM) et multi-matériaux (ABS, PC, Ultem 1010, PLA…)
  • Couplage avec technologies de plasturgie (Injection, thermoformage, infusion, RTM…)

3.

Formulation matière

  • Formulation à façon de matrices thermoplastiques
  • Réalisation de filaments pour imprimantes 3D FDM (renforcement de matrices, fonctionnalisation des matériaux…)
  • Réalisation de semi-produits transformables par voie robotisée (imprégnation de fibres continues)

4.

Caractérisation

Les propriétés de structure (défauts, cristallisation, etc..) mécaniques, thermiques et de fatigue sont indispensables à la validation du cahier des charges. Différents tests sur semi-produits et produits finaux sont effectués :

  • Caractérisation rhéologique, taux de porosité, analyse US, Tomographie X
  • Tests mécaniques (traction, flexion, compression, pelage, fatigue)
  • Tests vieillissement (UV, humidité, température)

5.

Formation

Depuis son ouverture, le plateau technique s’efforce de compléter les cursus actuels proposés par l’UBS et en particulier ceux de l’ENSIBS (Ecole Nationale Supérieure d’Ingénieurs de Bretagne-Sud) dans le domaine du logiciel, de la robotique, de la mécatronique, des matériaux composites.., mais également sur les formations de la faculté des Sciences et Sciences de l’Ingénieur et de l’IUT de Lorient.

Un diplôme d’université (DU) « Impression 3D » adapté aux salariés, unique en France, a été lancé en 2015 avec 25 candidats pour 12 places. Plusieurs séances de découverte-initiation aux nouveaux procédés industriels ont été menées en partenariat avec les lycées pour des élèves de classes de terminales.

Le plateau technique
ComposiITC et ses équipements

Robot pour placement automatisé de fibres continues

Le robot correspond à une technologie de pointe capable de répondre aux besoins actuels et de s’adapter aux besoins futurs face aux enjeux de fiabilité, d’allègement de composites utilisés demain dans les secteurs des transports, des énergies renouvelables. Technologies Coriolis Composites.

Ligne d’extrusion filament et d’imprégnation composites
Ligne d’extrusion pilote permettant la transformation de formulation thermoplastique en vue de leur mise en œuvre en tant que consommable pour les procédés de fabrication additive de type impression 3D FFF et dépôt de fibre automatisé AFP.
Systèmes d’analyse des défauts de pièces

Les différents matériels ont pour objet le contrôle des défauts potentiels présents dans les pièces après mise en œuvre par système robotisé.

Machine de test mécanique en fatigue

Les tests de fatigue mécanique sont très importants pour déterminer la fiabilité des composites sur une période longue. Il s’agit de dispositifs capables d’imposer un nombre de cycle très important à la pièce à tester pour en assurer la tenue en service. La durabilité en usage de ces pièces est un facteur important de réussite et de reconnaissance du plateau technique Compositic.

Formulation matière
Mise en œuvre à façon de mélanges thermo-plastique additivés par moyen d’extrusion Bivis.
Caractérisation matière

Il s’agit d’analyser les propriétés des matières premières (polymères, fibres, additifs) qui seront transformées en semi- produits puis en pièces composites à l’aide du robot.

Techniques complémentaires en électronique

Banc de test de composants électroniques pour contrôles RFID et autres systèmes intégrables dans la conception de matériaux composites.

Parc Imprimantes 3D
Ensemble d’outils d’impression 3D FFF dédiés à la validation matière te prototypage petite série et adaptée à une large gamme de matériaux thermo-plastique.
Menu