Nos projets

Projet "BIOFIMA"

Le projet BIOFIMA vise à développer des engins de pêche présentant des propriétés de biodégradation contrôlées en milieu marin, en partenariat avec ICCI Seabird. 

Ce développement faire intervenir une expertise en formulation de biopolymères couplés aux capacités de mise en œuvre (extrusion filage, étirage…).

Il intègre également une dimension environnementale avec étude des cinétiques de biodégradation des produits formulés.

Projet "Dynafib"

Etude du renforcement d'un polymère à l'aide de bandes de fibres continues placées de manière automatisée, robotisée.

Acteurs présents dans le projet : Cooper Standard France, IRDL, Cemcat, ESTACA, 3MO et Coriolis composites

Débugage du projet : les matières à utiliser, les technologies à préférer, les pistes intéressantes… Participations aux réunions d’avancement de projet entre les différents partenaires du projet.

Réalisation d’essais :

  • thermocompression (presses présentes au laboratoire et au plateau),
  • injection placement de fibres,
  • traction/flexion,
  • observations (MEB/microscope).
  • Essais de fatigue sur composites
  • Essais de Contrôle Non Destructif (scanner Ultra-Sons)
  • Rapports de synthèse de projet

Projet "Hydrofan"

Ce projet a consisté en le développement de nouveaux matériaux dans le domaine des énergies marines.

Acteurs présents dans le projet : ComposiTIC, DCNS Lorient, Coriolis composites, Pôle de Plasturgie de l’Est. Participation aux réunions d’avancement de projet entre les différents partenaires du projet.

Réalisation d’essais :

  • Formulation chimique de matières,
  • Flexion,
  • Observation (Microscope, loupe binoculaire),
  • Analyses thermiques (essais calorimétriques),
  • Rhéologie capillaire,
  • Essais de perméabilité de préformes tissées ou non,
  • Essais de capillarité,
  • Rapport de synthèse de projet.

                                                                                                Capture d’écran 2016-06-23 à 10.15.49

 

Projet "Fil3Dpro"

Ce projet a consisté en le développement de nouveaux matériaux utilisables avec la technologie de l’impression 3D.

Acteurs présents dans le projet : ComposiTIC, SMM technologies, Nanovia, Cap Ouest.

Réalisation d’essais :

  • Formulation de joncs,
  • Réalisation de compounds,
  • Extrusion de jonc calibrés selon les standards (1,8 et 3 mm),
  • Test des matières extrudées sur imprimantes,
  • Etude en vue de la commercialisation de nouveaux matériaux pour impression 3D via l’entreprise Nanovia (022).

Sur ce programme plusieurs développements industriels ont vu le jour. Certains ont été primés, c’est le cas du filament « Istroflex » développé à partir de pourdre de coquilles d’huîtres qui à reçu le trophée de la Chambre de Commerce et d’Industrie du Morbihan le 23 juin 2015 (prix remis à Martine LE LU, Dirigeante de l’usine de Kervellerin à Cléguer).

3D1 3D2 3D3 3D4

Projet "Trigger"

Acteur présent dans le projet : ComposiTIC, Coriolis composites.

Le robot de placement automatisé de fibres continues doit pouvoir s’adapter aux nouveaux besoins notamment en termes de rapidité de découpe des fibres au niveau de la tête (réactivité des entrées / sorties) et de fiabilité dans le séquençage des actions de découpes appelées « triggers ». Pour cela, nous développons une solution industrielle complexe et innovante de pilotage en temps-réel des actionneurs (vérins pneumatiques) de tête du robot de placement de fibres.

Dans le cadre de la 1ère phase du projet « Trigger », une solution basée sur un système embarqué de type MCU et OS temps réel a été développée en 2014. Elle a permis d’améliorer grandement la fréquence de contrôle des actionneurs (>1000 fois plus rapide que la solution existante) pour des gains important en :

  • Précision de découpe et de réacheminement des fibres (précision de 0.05mm théorique contre 1-3 mm actuellement) ;
  • Vitesse de drapage (1 m/s lors des actions triggers contre 20-40cm/s actuellement).

 

Dans le cadre de ces travaux, différentes tâches ont été réalisées :

  • Conception du système embarqué avec intégration de l’OS temps réel ;
  • Développement de cartes électroniques d’interfaçage entre le système embarqué et la partie puissance (distributeurs pneumatiques) ;
  • Développement d’un software de configuration du système ;
  • Réalisation d’un banc de test pour validation de la solution (CAO 3D sous Solidworks) ;
  • Impression des pièces du banc de test via la technologie FDM (imprimantes Makerbot 2X, Prusa i3 Mendel).

Un banc de test a été monté et des tests de validation ont été réalisés. Après validation de la solution sur le banc début 2015, nous avons embarqué le système sur le robot Coriolis présent à ComposiTIC. Deux semaines de tests ont ensuite permis d’éprouver la solution sur des programmes de drapages complexes.

Les résultats obtenus sont très satisfaisants. En effet, la solution temps réel développée est capable de jouer des scénarios qui ne fonctionnent pas sur l’ancienne solution.

                                                      trigger1trigger2trigger3

Projet « Pilotage temps réel d’un robot de placement de fibres via un circuit programmable FPGA »

Ce projet fait suite au projet Trigger qui a permis le développement d’une solution de pilotage en temps-réel des actionneurs basée sur un système embarqué de type MCU. La 1ère solution développée, bien que satisfaisante, possède certaines limitations : nombre d’entrées/sorties peu élevé, performances de calculs limitées, nécessité d’utiliser une mémoire externe de type SD.

Dans une démarche d’évolution permanente et afin de lever les verrous de la solution MCU, nous avons travaillé sur une nouvelle solution de type FPGA.

 

Post Doc – Dispositif « SAD – Stratégie d’Attractivité Durable »

Le post-doctorant Gilberto Ochoa-Ruiz a rejoint l’équipe de ComposiTIC en Avril 2014. Il a participé aux projets Trigger et de pilotage du robot via FPGA auxquels il a apporté toutes ses connaissances en matière de systèmes embarqués. En parallèle, nous avons travaillé sur l’implémentation de nano-automates FPGA pour systèmes industriels. Un article de revue sur le sujet est en cours de relecture.

Impression 3D

En partenariat avec la société SMM Technologies, une imprimante 3D (I3D) industrielle grand format a été installée au plateau technique ComposiTIC en début 2015. Cette imprimante, une des plus grande au monde (90x60x90cm), couplée avec le robot de Coriolis Composites déjà en place représente un véritable atout pour l’innovation.

Réalisations d’essais :

  • Moule de pavillon automobile via I3D + drapage via AFP ;
  • Moules I3D pour injection plastique ;
  • Moules pour le nautisme ;
  • Plus grande statue de la liberté imprimée en 3D au monde (90cm) pour les 70 ans du sabordage de l’Isère (ville de Locmiquélic) ;
  • Conseils et prestations pour pièces industrielles (automobile, nautisme, militaire…).

 

                                                          Imp1 Imp2 Imp3

Autres projets

Rencontres Handicaps et Numériques 2015 : vainqueur du Hackathon « Prix Lorient Agglomération » avec la réalisation d’un prototype d’aide à la manipulation d’une télécommande de voiture en Istroflex (matériau made in ComposiTIC).

Beautybox : en étroite collaboration avec Audélor, nous avons participé à la réalisation d’un premier prototype d’appareil multifonctions à destination des instituts de beauté.